02 19

Dissertation dadaisme

dissertation dadaisme

Résumé de l'exposé

Le début du XXème siècle se situe décidément sous le signe de l'éclatement des formes et du sens dans le domaine de l'art. Le choc de la guerre, créant de nouveaux sentiments, incite les courants artistiques à chercher de nouvelles frontières. Grâce aux sciences et aux techniques, le monde change constamment, il ouvre des horizons inouïs. Il y a nécessité de dire autrement le monde. A travers le dadaïsme, que le surréalisme prolongera et dépassera, des artistes de tout bord se plongent avec effervescence dans l'univers du rêve, de l'inconscient afin de se détourner d'une réalité insupportable.
En quoi le dadaïsme et le surréalisme sont-ils le reflet et le produit d'une société privée de ses repères et par quels procédés proposent-ils de donner du sens au non-sens ?

...

Sommaire de l'exposé

  1. Le choc de la guerre : de la mort de l'homme à la mort de l'art
    1. La Grande Guerre et la crise de l'esprit
    2. Influences
    3. Les pères fondateurs du mouvement
  2. Les caractéristiques du Dadaïsme et du Surréalisme
    1. Les différents domaines
    2. Les thématiques et les symboles principaux du dadaïsme et du surréalisme
  3. L'influence des mouvements
    1. Politique et sociale
    2. Internationalisation
    3. Postérité de ces révolutions artistiques

À propos de l'auteur

Sarah F.Etudiant Philosophie
Dadaïsme et surréalisme
Niveau Grand public Etude suivie sciences... Ecole, université Sciences Po...

Descriptif de l'exposé

Date de publication 2008-03-11 Date de mise à jour 2008-03-11 Langue français Format

Word

Type dissertation Nombre de pages 11 pages Niveau grand public Téléchargé 35 fois Validé par

Dadaïsme et surréalisme

https://docs.school

42

More Information Less Information

Close

Enter the password to open this PDF file:

Cancel OK

Consultez ce doc !

dissertation dadaisme Dada   Wikipédia

dissertation dadaisme

Le principe du surréalisme est d'échapper à toutes conventions sociales, logiques ou encore morales et fait appel à l'inconscient de l'homme et aux rêves. Les artistes doivent donc se libérer des contraintes liées à la morale et à la raison.
Ce mouvement littéraire et culturel s'est diffusé à travers toute l'Europe. Il ne concerne pas seulement la littérature ; mais aussi la peinture, le cinéma, la photographie ()

...

Sommaire de l'exposé

I) Qu'est-ce que le surréalisme ?

A. L'histoire du mouvement
B. Les principes du mouvement
C. Les thèmes du mouvement

II) Le surréalisme en littérature

A. Paul Eluard
B. Louis Aragon

III) Le surréalisme en art

A. René Magritte : peintre belge (1898-1967)

À propos de l'auteur

M. C.étudiante Littérature
Le surréalisme
Niveau Grand public Etude suivie Autres Ecole, université lycée

Descriptif de l'exposé

Date de publication 2010-06-04 Date de mise à jour 2010-06-04 Langue français Format

Word

Type dissertation Nombre de pages 2 pages Niveau grand public Téléchargé 4 fois Validé par

Le surréalisme

https://docs.

Descriptif de l'exposé

Date de publication 2008-03-11 Date de mise à jour 2008-03-11 Langue français Format

Word

Type dissertation Nombre de pages 11 pages Niveau grand public Téléchargé 35 fois Validé par

Dadaïsme et surréalisme

https://docs.school

42

More Information Less Information

Close

Enter the password to open this PDF file:

Cancel OK

Consultez ce doc !
Le dadaïsme connaît notamment une rapide diffusion internationale.
Ce mouvement met en avant un esprit mutin et caustique, un jeu avec lesconvenances et les conventions, son rejet de la raison et de la logique, et marque avec son extravagance notoire sa dérision des traditions et son art très engagé. Les artistes se voulaient irrespectueux, extravagants en affichant un mépris total envers les « vieilleries » du passé. Ils recherchaient à atteindre la plus grande liberté d'expression, en utilisant tout matériau et support possible. Ilsavaient pour but de provoquer et d'amener le spectateur à réfléchir sur les fondements de la société. Ils recherchaient également cette liberté dans le langage, qu'ils aimaient lyrique et hétéroclite.Création de Dada[modifier | modifier le code]

Le terme Dada est inventé en février 1916 à Zurich (Suisse) par les poètes Hugo Ball, Tristan Tzara et les peintres Jean Arp, Marcel Janco et SophieTaeuber-Arp. Ils investissent une grande taverne, celle de la Spiegelgasse 1 dans le quartier du Niederdorf, la transforment en café littéraire et artistique et la rebaptisent « cabaret Voltaire ». Dada n'est « ni un dogme, ni une école, mais plutôt une constellation d'individus et de facettes libres », précisait à l'époque Tristan Tzara[réf. souhaitée]. Hétéroclite et spontané, Dada s'est aussi imposé comme un mouvement sans véritable chef defile. Tous les dadaïstes étaient présidents[réf. souhaitée].
Marc Dachy a donné de nombreuses versions de l'origine du mot, jusqu'à citer le peintre Paul Gauguin qui avait déclaré : « Quant à moi, j'ai reculé dans mon enfance jusqu'à mon dada » ; ainsi, selon Giovanni Lista, il y aurait une volonté délibérée d'ancrer le mouvement dans un retour aux valeurs de l'enfance : Hugo Ball, le fondateur dumouvement déclara, avant la guerre, qu'il devait « sauver le petit cheval de bois ». Il note dans son journal à la date du 18 avril 1916 : « Dada signifie « oui, oui » en roumain, « cheval à bascule » et « marotte » en français. Pour les Allemands, c'est un signe de naïveté un peu folle, de lien très étroit entre la joie de la procréation et la préoccupation pour la voiture d'enfant.
Succédant à des révoltes individuelles et solitaires contre la civilisation occidentale — Arthur Rimbauda « assis la beauté sur ses genoux et l'a trouvée amère » —, cristallisée par l'épreuve du conflit de 1914-1918, la contestation culturelle de Dada se manifeste par la truculence provocatrice et la dérision, souvent au cours de manifestations publiques. Hannah Höch qui dessinait des patrons de couturier pour une revue, les utilisait en découpage sauvage pour en faire des collages politiques.[réf.nécessaire]
Pour la première fois, les femmes sont acceptées comme artistes à part entière, camarades de jeu et complices des manifestations, « traitées comme des collègues »[réf. nécessaire] et non plus seulement comme des amantes, des « amatrices douées » ou des « objets de sublimation dans l'art ».[réf. nécessaire]
La fin de Dada[modifier | modifier le code]
En France, à partir de 1920,...

{"essaysImgCdnUrl":"\/\/images-study.

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>